Quoi faire à Amiens en famille le temps d’un week-end

0 0

Si vous êtes des habitués du blog, vous connaissez notre attrait pour notre région les Hauts-de-France. Alors c’est tout naturellement que nous vous emmenons découvrir une autre partie de notre territoire dans la Somme. La ville d’Amiens est située à un peu plus d’une heure de Paris ou de Lille en train. Elle est connue pour son emblématique Cathédrale Notre Dame qui vient de célébrer ses 800 ans. Mais Amiens, c’est aussi d’autres pépites, qu’il me tarde de vous dévoiler. Alors si vous ne savez pas quoi faire à Amiens en couple ou en famille, ce billet est fait pour vous !

Promenade artistique dans les hortillonnages

Pour commencer, quand vous cherchez quoi faire à Amiens, très souvent on vous répond de faire une balade sur l’eau, dans les hortillonnages. Effectivement, c’est une visite incontournable à ne pas rater. Chaque année, Art et Jardins Hauts-de-France organise un festival international de productions artistiques et paysagères dans les Hortillonnages d’Amiens et des Jardins de la Paix dans les cinq départements de la région.

Festival International de Jardins – Hortillonnages Amiens

En 2020, nous avons eu le plaisir de voguer d’ilot en ilot, pour contempler une cinquantaine d’oeuvres et jardins, répartis sur les 300 hectares du marais. D’abord, il faut savoir que les hortillonnages sont des marais naturels qui au fil du temps ont été aménagés par l’homme. Par ailleurs, les hortillonnages sont profonds jusqu’à 6 mètres. 

Il faut souligner que l’on compte une vingtaine de jardins, 23 installations et une architecture flottante. Le festival, au-delà d’une belle balade, a plusieurs objectifs comme la mise en lumière de projets artistiques, valoriser le patrimoine, favoriser l’insertion et les initiatives écologiques. Je retiens également que le festival a la volonté de contribuer à la préservation des berges. 

De même, les créations paysagères, architecturales et plastiques se découvrent en bateau mais aussi à pied. En définitive, nous avons opté pour la barque, afin de voguer sur les hortillonnages. C’est toujours un moment de détente et d’apaisement d’être sur l’eau. Cette expérience offre un autre point de vue. 

En barque dans les hortillonnages

Nous avons pris le départ à Camon, depuis un ponton d’accueil flottant. C’est une magnifique structure en bois intitulée “Origami” qui nous accueille pour commencer notre balade culturelle en famille. Vous pouvez aussi démarrer votre parcours via le chemin de halage à l’île aux Fagots, en passant également par l’île Robinson et l’étang de Rivery.

Notre premier arrêt se fera sur un îlot maraicher. Il s’agit d’un jardin pour nourrir le corps et l’esprit. Il est destiné à la récolte de fruits et légumes au profit d’associations. C’est curieux de se retrouver dans un potager en plein milieu de l’eau. Saurez-vous reconnaitre les fruits et légumes qui s’y cachent ? ça a été un véritable jeu avec notre fils Axel. Nous avons un potager en permaculture à la maison, alors son esprit curieux n’en a été que plus titillé ! J’aperçois également une scène sur cet ilot, notre guide nous explique que des groupes viennent se produire à la tombée de la nuit. Finalement, c’est un mélange des cultures 😉

Oeuvres culturelles et paysagères

Ensuite, nous reprenons notre chemin, en direction d’une nouvelle structure en bois qui se dessine dans le paysage verdoyant du marais. Ce sont des planches de bois emboitées les unes aux autres, avec un sol granuleux, et ouvert sur le ciel. L’oeuvre s’intitule “Roques”, elle interpelle sur l’ultra urbanisation de nos territoires au déficit de notre environnement. C’est une représentation de l’eau, la terre, et le ciel. On se sent bien dans cet espace ouvert, il y a une certaine zenitude qui s’installe en vous. Effectivement, vous êtes bercés par les bruits environnants de la faune qui vous entoure. 

La balade se poursuit sur l’eau, et nous nous sentons tout petits face à cette oeuvre gigantesque qui sort de l’eau. “Affaissement” est signée du plasticien Simon Augade. Ce sont des colonnes noires qui s’entremêlent et qui représentent la fragilité du milieu des hortillonnages d’Amiens. Elle est par conséquent impressionnante, et pleine de sens. 

Bien encore de nombreuses oeuvres sont à explorer, je ne peux pas toutes vous les décrire tellement il y en a. Je vous laisse un florilège de photographies pour que vous puissiez en apprécier à nouveau le spectacle. Mais une balade s’impose, vous n’aurez pas l’occasion de vous ennuyer. Si vous êtes amoureux des voyages sur l’eau, jetez un oeil à mon article sur les marais de Saint-Omer.

Compter entre 2h et 2h30 de balade en barque sur cette partie des hortillonnages. Alors si vous ne saviez pas quoi faire à Amiens, je vous ai déjà rempli une journée !

Informations pratiques pour vous balader dans les hortillonnages

Location de barque pour 2h30 : 19€ / 1-2 pers. 24€ / 3-4 pers.  29€ / 5-6 pers.  gratuit -3 ans + redevance ASCO par personne : 1€ / 11 ans et + 0,50€ / 3-10 ans – Réservation en ligne obligatoire ici

ouvert tous les jours du 1er juillet au 31 août
du lundi au vendredi : 13h-19h
samedi – dimanche : 10h-19h
du 1er septembre – 17 octobre
fermé lundi et mardi
mercredi – jeudi – vendredi : 13h-19h
samedi – dimanche : 10h-19h

Un classique évident : la Cathédrale d’Amiens

L’architecture de la cathédrale

Cette belle grande dame de 800 ans d’âge surplombe la place amiénoise. Il s’agit de la plus vaste cathédrale de France. Notons que c’est plus de 42 mètres de hauteur sous les voûtes, et 145 mètres de longueur. Alors quand je dis qu’elle est impressionnante je ne vous mens pas ! La cathédrale Notre Dame d’Amiens est un trésor architectural gothique. Si vous aimez les vieilles pierres, notre article sur la ville de Laon devrait vous plaire.

Comme à chaque visite de lieux emblématiques religieux, je suis impressionnée par les détails architecturaux des portes, des gargouilles, ou de la flèche. Cette dernière est vertigineuse, c’est 112 mètres de hauteur. 

Un édifice harmonieux qui a échappé à la Révolution et aux deux guerres mondiales, quelle résistance ! Elle est bien évidemment inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. Depuis toujours, elle fait la fierté des amiénois, et encore plus depuis qu’elle a remporté le concours du coup de coeur de Noël à TF1 en 2020. 

En complément, vous aurez sûrement remarqué ces deux tours. 

307 marches pour un panorama à 360° sur toute la ville

Nous avons grimpé un escalier tout biscornu pour arriver au sommet des deux tours. C’est un point de vue exceptionnel sur la ville, où les plus avertis reconnaitront les monuments amiénois comme le beffroi, l’église Saint-Rémi, ou encore la Tour Perret. 

Déguster un macaron au pied de la cathédrale

En tant que grands gourmands et amateurs de bières, nous nous sommes arrêtés chez Jean Trogneux, juste à côté de la cathédrale. Nous avons été conquis par le macaron d’Amiens. C’est bien une friandise à ramener de votre séjour ! Nous en avons aussi profiter pour boire des bières locales : La Bernache et la Gasper. 

Quoi faire à Amiens le soir : illuminations Chroma

Je commencerai par QUEL SPECTACLE ! Nous commençons à être habitués aux sons et lumières et mapping, mais là celui-ci m’a ébloui. Comment ne pas être charmé par cette impressionnante dame où les images projetées s’enchainent. Chroma retrace l’histoire de la cathédrale et retrouve ses couleurs d’antan. Plus que des mots, je vous laisse admirer ces photographies. C’est tout simplement fascinant.

Spectacle gratuit tous les soirs entre mi-juillet et mi-septembre, sur le parvis de la cathédrale – 22h30 en Juillet, 22h en Août, et 21h45 en Septembre

Elle s’illumine tous les soirs d’été et au moment du marché de Noël.

Visiter la Cathédrale d’Amiens, en accès libre toute l’année, et pour monter dans les Tours le tarifs est de 6,50€.

Flâner dans le quartier Saint-Leu

Il s’agit du plus ancien quartier historique d’Amiens. C’est l’occasion de se perdre dans les ruelles de la ville, à deux pas de la cathédrale. Un quartier pittoresque bordé par les canaux, la Somme traverse la ville, et vous lui trouverez un charme certain. Un détail ne vous manquera pas, ce sont les passerelles qui aident à traverser ce fleuve. Nous sommes en plein été, même si le ciel ne nous le montre pas vraiment, mais la ville est bien fleurie.

Vous y découvrirez des commerçants aux façades particulièrement colorées. Vous ne les raterez pas les teintes sont très voyantes ! Les maisons de ce quartier sont très différentes, certaines en briques rouges du Nord, d’autres en bois, mais aussi à colombages.

Vous terminerez votre balade par le quai Bélu, très connu des noctambules, c’est le rendez-vous des amiénois pour boire un verre en terrasse ou pour diner.

” Regarde maman il y a un monsieur dans l’eau “

Mon fils Axel

Mais qu’est-ce-donc ? Une statue érigée en plein milieu du canal, revetue à chaque saison d’une tenue différente. C’est l’Homme à la bouée, de Stephan Balkenhal, un artiste allemand. A l’origine, elle était en chêne, mais après de nombreuses dégradations, elle est maintenant en aluminium. Il s’agit d’une curiosité du quai Bélu, photographiée par tous les passants.

Ne manquez surtout pas le marché sur l’eau au mois de Juin, une rencontre avec les maraichers amiénois comme d’antan. 

Une institution amiénoise : Chés Cabotans

Une façon bien originale de se divertir en famille avec le théâtre de marionnettes picard Chés Cabotans. La chanson du final résonne encore dans nos têtes. Un théâtre de marionnettes créé en 1933 par Maurice Domon. L’incontournable Lafleur, valet de comédie, est un personnage central des bouffonneries picardes

Nous avons assisté au spectacle de Pierre et le loup, un classique qu’Axel connaissait, ça tombait bien ! Une salle typique des spectacles, des sièges rouges vifs, des rideaux noirs et un silence absolu. Tous attendent le début des réjouissances. Lumière tamisée, et les marionnettes s’agitent sous les doigts des artistes. 

Comment ne pas retrouver son âme d’enfant avec un spectacle authentique et si chantant. Toute la salle est conquise, nous aussi, une belle parenthèse légère. 

Chés Cabotans, 31 rue Edouard David, 80000 Amiens

Entrée du spectacle de marionnettes entre 5€ et 10€

Le musée de Picardie

L’histoire du musée

Il a été créé en 1855 grâce à des fonds issus de loteries orchestrées par la Société des Antiquaires de Picardie avec le soutien de Félix de Beaumont et Charles Dufour. Ce Louvre de province a émoustillé toute la communauté des architectes. C’est pas moins de 37 architectes qui participent à sa construction. L’architecte en chef est remplacé par Arthur Stanislas Diet. Le musée de Picardie subira une transformation en 1887 dans le but d’accueillir encore plus d’oeuvres. Le musée de Picardie a subi de nombreuses usures, liées à notre histoire, mais a plutôt bien résisté. Sauf, en 1918, où le pavillon d’angle a entièrement été bombardé. La plus grande phase de rénovation a lieu en 2012 et ne s’est achevée qu’en Mars 2020. Nous faisons partie des tous premiers visiteurs depuis sa réouverture. Certains le surnomment “le petit Louvre amiénois”.

Sur la façade, les emblèmes impériaux sont représentés : N pour Napoléon et E pour Eugénie, mais aussi une couronne, des abeilles et un aigle.

Du musée Napoléon au musée de Picardie en bande dessinée

J’ai trouvé l’exposition en bande dessinée pour les enfants tellement bien construite. C’est facile pour eux de comprendre l’histoire du musée de Picardie. Parce que comme dit plus haut, le récit n’est pas si simple, surtout quand on a 7 ans. De plus, par le dessin c’est un moyen d’accrocher l’enfant plus facilement.

L’ensemble de cette réalisation a été faite par Fraco, dessinateur amiénois.

Une collection d’oeuvres variées de la préhistoire à nos jours

Le musée est réparti en parcours de collections : peinture, sculpture, médiévale et archéologie. Dans la rotonde, l’oeuvre de Sol Lewitt ne passe pas inaperçue ! Du sol au plafond c’est un tourbillon de couleurs vives, du jaune, du bleu, du rouge et une étoile gigantesque à la forme géométrique surprenante.

Il y a même des activités manuelles recréées autour des oeuvres pour les enfants. Comme notamment des coloriages sur la thématique contemporaine de Sol Lewitt.

Les pièces s’enchainent en enfilade, c’est un parcours original. Un véritable palais des beaux arts qui se découvre en famille. Ce qui est particulier dans ce musée, c’est de regarder autant les oeuvres que le lieu qui les habite. Je ne révèle aucun secret en disant que le musée de Picardie est un bijou architectural. Vous serez vous aussi séduit par ses portes en bois ornées, ses colonnes, ses sols, et ses plafonds. Il est très lumineux, grâce à ses grandes fenêtres et verrières.

Dans le musée de Picardie, on se sent tout petit face aux oeuvres. Ci-dessous des huiles sur bois, dans un cadre en chêne sculpté, ayant volonté à mettre en valeur la vierge : les sept Puy d’Amiens. C’étaient des oeuvres offertes chaque année à la Cathédrale.

Voici un aperçu des artistes présents au musée : El Greco, Auguste Rodin, Joan Miro, Pablo Picasso.

Mon espace de collection préféré c’est celui des sculptures. J’ai toujours été fascinée par les détails qui pouvaient être réalisés pour coller à la réalité. Comment des drapés pouvaient être aussi surprenants, similaires au réel. Les sculptures dégagent une certaine grâce qui ne s’explique pas, mais qui s’observe. Tournoyez autour d’elles, elles dévoilent des particularités inattendues.

En revanche, pour Axel notre fils, ce sont les collections d’objets archéologiques, qui lui parlent un peu plus. Vous y trouverez des momies, des poteries, des armes, etc.

La cour d’honneur un espace de verdure et ses bassins

Vous entrez dans un lieu où l’architecture est sublime, comme une impression d’un château à la française par ses fenêtres, ses colonnes, et ses dômes. Devant, de très grands bassins et des statues imposantes, entourées de végétation. A travers la grille, vous observez un joyau architectural et de verdure en pleine ville.

N’oubliez pas de prendre un verre dans l’ancienne chapelle, réhabilitée en salon des visiteurs. Un espace de convivialité dans un décor étonnant. Il est certain que pour profiter pleinement de la visite du musée de Picardie, il faut prendre son temps, observer et contempler ce patrimoine culturel qui traverse l’histoire. 

Musée de Picardie se situe au 2 rue Puvis de Chavannes, 80000 Amiens

Horaires d’ouverture en haute saison: du mardi au vendredi de 9h30 à 19h, le week-end et jours fériés de 11h à 19h.

Prix de l’entrée : 7€, il est demandé de réserver votre visite à cause des restrictions sanitaires, réservation

Autres curiosités de la ville

Il nous faudra encore revenir à Amiens, nous n’avons pas fini de l’admirer. Voici quelques idées de visites pour poursuivre votre séjour :

  • Maison de Jules Verne
  • Cirque Jules Verne
  • Le parc Saint Pierre pour pique-niquer
  • Jardin des plantes
  • Monter au beffroi
  • Contempler les vestiges de l’art déco
  • L’hôtel Bouctot Vagniez
  • Observer de nuit la Tour Perret

Où dormir à Amiens ?

A deux pas de la Cathédrale à l’hôtel Mercure

Nous étions logés au Mercure à quelques rues de la Cathédrale d’Amiens. La surprise de cet hôtel était depuis notre chambre, la vue nocturne sur l’immense bâtisse illuminée de ses couleurs d’origine. C’est un spectacle qui s’apprécie tout en simplicité et en famille, quand les yeux commencent à se fermer tout doucement.

Cette chaîne d’hôtels répond toujours à nos attentes, en terme de confort et de propreté. Nous avions testé également celui dans le centre de Valenciennes, vous pouvez lire nos idées de balades ici.

Mercure Amiens Cathédrale : 21-23 rue Flatters, 80000 Amiens

A partir de 130€ la nuit, site de réservation Hôtel Mercure

Cabane insolite dans les hortillonnages

Je vous partage également une belle parenthèse paisible au coeur des hortillonnages. Avec des amies nous avions loué une cabane insolite en pleine nature. Les gîtes sont dans un cadre exceptionnel, les amoureux de la nature seront ravis. 

Et le meilleur de ces locations, c’est bien sûr l’accès direct aux canaux. Vous prenez un canoë ou une barque, et vous voguez à votre rythme, c’est une expérience sensationnelle ! 

Adresse d’une île à l’autre : 137 bis chemin de halage, 80000 Amiens ou 80136 Rivery

Tarifs : 2 personnes en basse saison 120€ la nuit, et 130€ en haute saison. Attention, le week-end il est obligatoire de réserver au minimum deux nuitées.

site web de réservation : cabanes insolites dans les hortillonnages

Et si on mangeait !

Nous avons testé durant ce séjour deux restaurants, mais j’étais déjà venue à Amiens, donc j’ai encore une autre belle adresse à vous faire découvrir !

Quai Bélu, le rendez-vous des noctambules

Nous avons découvert la gastronomie du restaurant Le Quai, situé comme son nom l’indique au bord des quais. Dans le quartier, le plus dynamique de la ville, c’est l’endroit idéal pour boire un verre ou se restaurer. 

Le restaurant est très accueillant, la décoration moderne, et avec une très grande terrasse. Le dressage de nos assiettes est très soigné, les plats qui défilent devant nous sont très gourmands, on y mange très bien. A la carte il y a des spécialités locales et une bonne cave à vins. 

L’éclairage sur cette partie de la ville d’Amiens est magnifique à la nuit tombée, au-delà de l’effervescence, c’est un autre point de vue qui s’offre  à nous. J’adore visiter une ville en journée et le soir, elle est complètement différente, on n’y observe pas les mêmes choses. C’est comme changer de lieu. 

Le restaurant Le Quai se situe : 13-15 quai Bélu, 80000 Amiens

Green Corner, cuisine maison et locale

En nous baladant le long des quais, nous avons découvert ce lieu très convivial, un peu comme un café citoyen. Une décoration très sympa, un peu comme une maison familiale. Des meubles chinés à droite à gauche et des plantes dans chacun des espaces. Ce lieu c’est une ambiance relaxante, idéale pour les familles, et avec une mini terrasse très agréable

Nous y avons dégusté des plateaux de charcuterie et fromages locaux, avec des bières du coin, c’était un moment “green” très plaisant. Les propriétaires sont très accueillants et sympathiques. 

Se rendre au Green Corner : 43 quai Bélu, 80000 Amiens

Tarifs : planche à 15€

Cuisine traditionnelle et savoureuse

Le restaurant Osmoz c’est une ambiance lounge avec une décoration contemporaine. La cuisine y est raffinée. 

Adresse : 8 rue Lamarck, 80000 Amiens

Tarifs : plat du jour à partir de 9€, menus entre 19,90€ et 25,90€

 

Alors est-ce-que je vous ai aidé à répondre à la question “quoi faire à Amiens en famille ? ” J’espère que oui, c’est une belle liste d’activités à réaliser avec votre tribu. De la nature, de l’amusement, des balades, de la culture et du bien manger pour un week-end réussi dans la capitale de la Somme. 

Je tiens à remercier Somme Tourisme, la ville d’Amiens et leurs partenaires, pour leur accueil et les activités qui nous ont été réservées. La petite Venise du Nord fut une belle découverte pour notre famille. 

0

No Comments Yet.

Dites nous tout !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.